Communiqués

Une troisième fois dans le Grand Est, Tiki Shewan et sa pratique de l’Aïkido et des Armes

 

Nous avons le plaisir d’accueillir TIKI SHEWAN du 26 au 27 mai 2018 à Dombasle sur Meurthe, en Lorraine

Tiki Shewan est un budoka avec une large expérience. 

- 6éme Dan Aïkido Shihan Aïkikaï de Tokyo

·       Co-directeur technique de Mutokukaï Europe

·       Expert au sabre japonais Directeur Technique et fondateur de la F.E.I

·       Fondateur du G.R.M.T recherche sur les métallurgie traditionnelle set notamment le nippon to.

- 5éme Dan Renshi de Ryushi Shoushi Ryu (école de sabre japonais)

Il étudie les arts martiaux depuis plus de 60 ans. Aujourd’hui, il continue l’étude du Budo japonais et donne de nombreux stages dans divers pays du monde. 

Lors de cette rencontre, il vous proposera sa vision profonde de la pratique de l’Aïkido.

Les places étant limitées, une pré-inscription est obligatoire sur le site du Dojo Tradition Martiale Dombasle.

Nous vous demandons de vous inscrire le plus tôt possible pour assurer votre réservation. Le paiement est à effectuer sur place.

Nous organisons l’hébergement pour les stagiaires qui le souhaitent (nuit + petit-déjeuner = 10 ). Vous réglerez votre hébergement au moment de votre inscription sur place.

 

À bientôt sur les tatamis

Tradition Martiale Dombasle

 

Informations:

https://traditionmartiale.com/tiki-shewan-dombasle/

Réservations:

https://traditionmartiale.com/tiki-shewan-mai-2018-inscription/


Chers amies, chers amis,

 

Il nous revient de remercier Yamada Shihan pour son soutien et de lui souhaiter une excellente année et tout spécialement une aussi bonne santé que possible.

Nous aimerions attirer votre attention sur un aspect essentiel de la pratique qui irrigue (ou devrait irriguer) la pratique au sens large ; la courtoisie.  La courtoisie est laspect vivant de létiquette.

En tant que pratiquants d'Aikido nous devrions veiller à manifester la plus grande courtoisie véritable expression du respect mutuel, fondement de la pratique des arts martiaux sans laquelle aucune pratique de lart de la paix (heiho 平法) nest possible car il ne resterait que la force brute.

Que l'on ne partage pas l'opinion de l'un ou de l'autre n'autorise ni les propos blessants ni la médisance, éternelles sources de conflits stupides et improductifs qu'une discussion courtoise et respectueuse aurait suffit à éviter.

Nous aimerions vous demander d'y réfléchir et de chercher à en faire une source d'enrichissement de votre pratique.

Pace e salute ! 

M. T. Shewan

S. Benedetti